Anne-Laure THOMAS

e-learning : doit-on vraiment individualiser la formation ?

In Savoirs de conf' on 13 décembre 2011 at 10:01

Question provocatrice s’il en est lorsque l’on évolue dans le monde de la formation en ligne non ?  Car aujourd’hui, il y a bien une quête de la personnalisation des apprentissages et des parcours. Que ce soit via le paramétrage des plateformes de management des apprentissages (LMS) ou dans la forme de la formation (Serious Game), l’apprenant se voit occuper une place centrale vers lequel convergent des savoirs qui lui seraient adaptés personnellement.

Si je ne remets pas en cause cette remise de l’apprenant au cœur des dispositifs, j’ai rencontré dernièrement des articles qui m’incitent à me poser la question de la personnalisation.

Ainsi un article de Grégory Pouy (que j’avais eu l’occasion d’écouter lors de la conférence Web et entreprise à Lorient le 8 novembre dernier) écrit dans le cadre d’un livre collaboratif « Ils ont pensé le futur » des éditions kawa (que je vous recommande, les articles sont courts, à destination du plus grand nombre et extrêmement pertinents pour la plupart sur la vision qu’ils proposent de l’avenir du web en général) : « vers un web (forcément) personnalisé ».

Son constat est simple : pour répondre toujours plus vite aux besoins du consommateur pressé, le web « social » d’aujourd’hui propose aujourd’hui des filtres et autres personnalisations d’internet de plus en plus plus poussés, et qui pourraient avoir des effets de bord à ne pas négliger comme « l’enfermement intellectuel » : à force de nous voir proposer des résultats qui correspondent uniquement à ce que nous demandons/aimons, nous nous privons de la découverte « par hasard ». Ou bien le fait que nous n’aurons jamais le même résultat que le voisin et qui peut conduire à une transmission biaisée du savoir.

En lisant ce bref état des lieux, je me suis alors demandée tout naturellement si la personnalisation des apprentissages via le le elearning en entreprise ne pourrait pas avoir d’effets secondaires silmilaires ?

Est-ce que la recherche de l’apprentissage ultra individualisé ne va pas remettre en cause le principe d’égalité devant le savoir auquel le e-learning peut répondre par sa paradoxale industrialisation ?

Imaginons un parcours de formation où l’utilisateur renseigne un certain nombre de critères comme ses préférences personnelles, c’est-à-dire son profil d’apprenant. S’il on est capable d’adapter le parcours à ces caractéristiques, cela signifie bien que cet apprenant aura un parcours et donc une expérience du savoir totalement différente de son collègue.

Dès lors, est-ce que la formation a permis la transmission des savoirs de la société qui les prescrit ou simplement le développement personnel d’un collaborateur (un objectif tout à fait respectable quand il est accompagné logiquement d’un objectif collectif dans le cadre d’une entreprise)? Si le parcours est individualisé, le savoir s’individualise aussi et devient plus difficile à partager.

Le elearning est déjà une pratique « solitaire » puisqu’il assigne le collaborateur à son ordinateur pour suivre la formation en autonomie. Encore aujourd’hui, les systèmes de tutorat sont très peu mis en place pour des raisons de coûts (réduire les coûts de formation n’apparait pas compatible avec l’ajout d’un système support) ce qui renforce le sentiment de solitude face à la formation proposée.

S’il on ajoute une individualisation à tout crin des parcours, l’expérience devient unique et de fait « l’exception ». Un collaborateur qui rencontre un collègue sera peut-être incapable de partager avec lui ses savoirs nouvellement acquis.

Quelle est alors la condition à mettre en place pour faire de la personnalisation « intelligente » ?

L’individualisation des parcours ne fonctionnera vraiment à mon sens (le savoir sera transmis et répondra à des objectifs business) dans une entreprise qui aura mis en place un réel circuit de communication. Ce qu’on appelle le 2.0, qui sont l’intégration de pratiques venant du web du même nom : la collaboration. Le partage.

La formation en ligne individualisée doit être conçue en véritable dispositif ouvert (et non un simple accès d’un apprenant à un ordinateur/contenu). S’il y a plateforme, elle devrait intégrer des fonctionnalités de partage, d’échanges, de possibilités de questionnement vers sa hiérarchie et vers ses pairs. Si ce sont des modules autonomes,  ils seront complétés par des outils / circuits de communication simples.

Mais attention, ce ne sont pas les technologies qui vont décréter ce changement ce sont bien les hommes. C’est donc à l’entreprise entière d’étudier son passage en 2.0, d’évaluer sa capacité à mettre en place de vraies stratégies de collaboration et de partage des savoirs. C’est alors que l’on pourra introduire de la formation en ligne personnalisée qui participera à la montée en compétences de TOUTE l’entreprise. Chaque collaborateur rassuré et en confiance pourra apprendre et partager ses nouveaux savoirs.

J’ai le sentiment qu’actuellement la personnalisation du elearning dans l’entreprise d’aujourd’hui ne renforce que des sentiments d’individualités et de pouvoir personnel face aux savoirs. Il n’y pas de sens global associé à l’apprentissage (rendre son entreprise plus intelligente) et le savoir transmis reste dans les limites d’un bureau/ordinateur/esprit.

Qu’en pensez-vous ?

Utilisateurs du elearning, n’hésitez pas à me laisser votre témoignage sur votre expérience d’apprentissage « individualisée » dans votre entreprise.

A vous entreprises qui réfléchissez ou utilisez déjà le e-learning, n’hésitez pas à me contacter pour étudier ensemble vos besoins ou vos dispositifs de formation afin de créer les conditions optimales à la circulation dans votre organisation (et au-delà) de vos savoirs. Vous pourriez ainsi augmenter significativement les compétences et performances de l’ensemble de vos collaborateurs en leur offrant le cadre idéal pour apprendre.

Publicités
  1. […] e-learning : doit-on vraiment individualiser la formation ? « iPlan U … e-learning : doit-on vraiment individualiser la formation ? Dans Savoirs de conf' le 13 décembre 2011 à 10:01. Question provocatrice s'il en est lorsque l'on évolue dans le monde de la formation en ligne non ? Source: iplanulearn.wordpress.com […]

  2. Bonjour,
    Votre approche de l’invidualisation et de ses risques donne à réfléchir. Mais je crois qu’aujourd’hui peu d’entreprises individualisent vraiment la formation pour des raisons d’organisation et de moyens humains, même si les technologies le permettent. On s’aperçoit que le reporting du e-learning est rarement exploité finement, et comme vous le dites, les stratégies de collaboration et de partage du savoir ne courent pas les rues…

    • Bonjour Véronique, je suis entièrement d’accord avec vous sur l’indigence d’exploitation des données qui sont pourtant l’un des premiers critères demandés lors de la conception /réalisation d’un module elearning. Il est pourtant plus que nécessaire d’étudier très en détail les rapports issus du tracking, car finalement c’est dans ces chiffres que l’on récupère « l’expérience utilisateur » et donc le véritable retour de l’apprenant sur le savoir qui lui est proposé.
      Quant aux stratégies « sous-développées » de collaboration du savoir, un article en a encore fait état avec un constat pour moi « alarmant » sur le partage du savoir : :http://lentreprise.lexpress.fr/manager-et-organiser/partage-de-l-information-en-entreprise-46-des-salaries-craignent-des-sanctions-selon-une-enquete-de-krauthammer_31539.html.
      Ce qui peut expliquer ce que vous constatez en premierà savoir que l’on n’individualise pas tant que ça la formation, s’il on prend en compte le pouvoir que le savoir semble représenter dans certaines organisations, elles se sentent dans l’obligation de transmettre de manière globale pour ne pas avoir le sentiment de donner « plus de pouvoir ».
      C’est pourquoi je pense que l’individualisation peut réellement s’épanouir dans la collaboration.
      Merci d’avoir pris le temps de réagir à cet article, très bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :